Comment faire face à la critique ? Comment sait-on si elle est constructive ou péjorative ? J’imagine que tu sais ce que c’est ! Au travail, en famille, entre copines, tout le monde a un truc à redire ou une critique à émettre ! On dirait que c’est plus fort qu’eux ! Alors comment faire la différence et en tirer du positif ? Que se cache-t-il derrière la critique ? Comment ne pas en être affecté quand elle est négative ? Je te dévoile quelques tips pour faire face à la critique, qui devraient t’être utiles ! 😄

Qu’est-ce que la critique ?

Tout d’abord, la critique est une remarque émise par un interlocuteur suite à l’observation d’un acte, d’un comportement, d’une attitude ou d’une idée que tu as énoncé ou fait. La critique a comme toute relation sociale, un versant positif que je nomme ici constructif ou bien un versant négatif. Faire face à la critique n’est pas une porte au conflit mais davantage un moyen de t’affirmer et d’oser, même si c’est atypique, te positionner comme tu l’entends.

D’ailleurs je vais t’illustrer cela par un exemple de ma propre expérience. J’ai choisi d’allaiter mes enfants. Et pour ma fille aînée, je l’ai allaité jusqu’à ses 2 ans et demi. En réalité jusqu’à ce qu’elle arrête d’elle-même. Le nombre de personnes qui m’ont dit le truc du genre « tu vas l’allaiter jusqu’à ses 18 ans ? », « encore tu l’allaites? », « Eh beh encore au sein à son âge? » Et blablabli et blablabla !… Je ne les ai pas compté ! Je te dis ça avec l’allaitement mais je peux aussi te parler des couches : « moi à 1an mon petit était propre ! – Super ! ça me fait une belle jambe ! tient regarde ! Elle est pas belle ma jambe ?  » 😄😂 

La plupart du temps je répondais avec humour ou j’ignorais ! Au bout d’un moment, inutile de converser avec des personnes qui ont un disque rayé dans la bouche ! 😄 Mais cela n’a rien changé de ma vision des choses et ma façon d’agir !

Quand tu es alignée avec tes aspirations, tes envies, que tu es bien avec toi-même, les critiques te passent au dessus ! Mais tout de même, des fois répondre, faire face à la critique et remettre les gens en place avec tact et diplomatie, ça fait du bien !!!! 😂

La critique constructive

D’ores et déjà, dans cette forme de critique, la personne a un fond bienveillant. Elle établit une remarque dans le but que tu ailles dans une dynamique d’amélioration, de progression.

En effet, il y a des critiques énoncées par des personnes qui nous aiment, (un parent, un grand frère ou une marraine) et qui se permettent de « critiquer » pour que tu puisses aller au-delà des limites que tu t’es fixée. Cela peut concerner un projet, un job, à l’école,etc… Généralement parce qu’ils savent que tu as les capacités de réussir, d’optimiser tes ressources pour aller jusqu’au bout de ce que tu as entrepris. De même qu’il peut y avoir aussi des situations où c’est un patron ou un supérieur hiérarchique qui va se permettre de critiquer ton travail ou ton organisation ou ton relationnel clientèle pour que tu te perfectionnes, que tu éveilles et mette à profit tes compétences ou encore que tu gagnes en confiance en toi et tu oses te mettre en avant.

La critique constructive s’établit vraiment sur des bases bienveillantes sur lesquelles l’interlocuteur s’appuie pour te faire avancer, pour que tu oses te mettre en valeur et pour tu t’épanouisses. Ce qui n’est pas le cas de son antagoniste.

comment faire face à la critique_technique de communication_exploration bien-être
besoin de garder cet article sous le coude ? 2pingle-le sur Pinterest ! 🙂

La critique négative

En somme, dans cette forme de critique, se cachent de la dévalorisation, du jugement de valeur et des reproches. En soit une telle critique ne peut être ni constructive ni bénéfique pour celui ou celle qui la réceptionne. Elle inflige une dynamique de doute, de baisse de confiance en soi, de désamour de soi même dans certaines situations et un sentiment de mal-être.

D’autant que ce genre de critique peut t’être émise par une personne jalouse, qui ne supporte pas que tu fasses mieux ou différemment et que tu aboutisses à un résultat favorable. Que ce soit dans ton travail ou en cuisine comme en amour. Tous sujets peuvent être concernés. En règle générale, la personne qui critique de cette manière n’a pas de fond bienveillant au contraire. C’est dans un but de dévalorisation pour te dénigrer dans ton identité, dans ton potentiel et tes talents et que tu finisses par ne pas te croire capable de réussir ou te croire incapable de faire quoique ce soit. On retrouve très fréquemment ces critiques dans les relations toxiques, voire face à des personnalités tels que les manipulateurs pervers narcissiques. Dans ces cas extrêmes, qui sont pourtant et malheureusement bien répandus, la personne critique dans un but destructeur : de la confiance en soi, de l’estime et de l’image de soi, pour que tu te crois nul, incapable, inutile, etc… et dans un but de dépendance vis-à-vis de ce persécuteur.

Ne pas se laisser gagner par la critique

Bien entendu ce genre de critique péjorative est non fondée. Il t’est indispensable de le souligner ! Tu as énormément de capacités, de potentiel, tu as énormément de talents et tu as le droit de les montrer de faire des expériences et de recommencer quelque chose qui n’a pas fonctionné comme tu le souhaitais du premier coup !

D’ailleurs, la critique péjorative fonctionne du moment où tu doutes de toi et que tu donnes le droit à autrui d’en connaitre davantage sur toi que toi-même. Une critique négative ne te permet pas de t’améliorer parce qu’elle ne te donne pas de pistes de progression. C’est un jugement et non une invitation à avancer et te développer.

NB : quelqu’un peut tout aussi s’exprimer de manière malhabile et non diplomate.  Méfie-toi de bien faire la différence, pour ne pas que la relation se dégrade futilement et que les choses soient claires. Si tu ne connais pas la personne laisse le bénéfice du doute en apprenant à la connaitre avant de te faire de fausses idées. Si tu connais l’interlocuteur et que tu sais la personne bienveillante, une critique péjorative devrait te surprendre alors laisse le bénéfice du doute également, peut-être est-elle dans une mauvaise passe et tu n’es pas visé, elle s’exprime avec ses émotions sans s’en rendre compte. Il n’y a que s’il y a répétition, mauvais pressentiment (écoute ton intuition) ou encore que tu as été témoins de son comportement plusieurs fois que tu peux t’assurer de la malveillance des critiques venant de cet individu.

Comment faire face à la critique

Un peu sur le système de la communication non-violente, plusieurs astuces verbales et comportementales aident à dérouter quelqu’un qui critique de manière négative, sciemment ou non.

 

infographie_critique_communication_exploration bien-être
Infographie sur les 4 astuces de communication pour faire face à la critique. Epingle-la sur Pinterest ! 😉

En premier lieu l’humour :

L’humour, la dérision, la plaisanterie sont des moyens de décharger pour toi la tension naissant de la critique et de montrer à ton interlocuteur qu’il ne peut pas t’atteindre avec ce genre de formulation.

Si je reviens sur mon exemple ça peut être « Non j’ai prévu de l’allaiter jusqu’à ses 21 ans, chez moi la majorité c’est 21 pas 18 ! ». Bref tu vois l’idée ? Une petite touche dérisoire de malice et d’amusement ! 😄

Deuxièmement l’explication : 

Si c’est une personne qui n’a pas mauvais fond et qui d’ordinaire ne dit rien d’alarmant fait une critique maladroite, demande à ce qu’elle aille plus loin dans sa critique, qu’elle en dise davantage sur ce qu’elle pense. En règle générale, cela désamorce toute situation susceptible de dégénérer au conflit, ça apaise ton éventuel susceptibilité et ça donne une chance à l’interlocuteur de se reprendre sur sa maladresse.

En exemple : « Comment ça ? Cela te gène que j’allaite ma fille ? ». Généralement, la personne me répondait « non non pas du tout, je plaisantais » et ça passait comme une lettre à la poste ! Même si c’était relou, il n’y avait pas malveillance ! 😉

Ensuite La méthode de l’ignorance et du court-circuit :

Cette méthode est très simple à appliquer : tu changes de sujet ! 😉 Tu ignores de ce fait la remarque, tu montres à ton interlocuteur que ce qu’il/elle dit ou pense t’importe peu et que cela ne change en rien le court de ta vie et l’estime que tu te portes.

Si toutefois, la personne insiste, tu peux lui répondre « je t’avais entendu quand tu l’as dit la première fois » et tu peux enchaîner de nouveau sur un autre sujet de conversation, pour insister toi aussi sur le fait que cela te passe au-dessus !

Enfin renvoyer la balle :

Ce processus consiste à faire face à la critique en renvoyant l’opinion de la personne dans sa propre vision des choses. La personne a le droit de penser ce qu’elle veut et de dire ce qu’elle veut ! Mais toi aussi non de Zeus comme dirait Doc ! Tu as le droit de penser, dire et faire ce qui te chante, surtout si ça te concerne personnellement !

Par exemples « tu as le droit d’avoir ton avis », « si tu le dis », « Je ne suis pas d’accord mais tu penses ce que tu veux ». Ce sont des phrases qui signalent à ton interlocuteur que tu as entendu, qu’il a ses pensées et son avis mais que tu as aussi les tien ! Et qu’ils peuvent diverger sans pour autant que cela ne te dérange.

Conclusion positive & mon bilan

Voilà pour ce qui est de la critique. La différence entre la construction et la péjorative. Les 4 astuces pour dérouter quelqu’un de malveillant. Personnellement j’ai testé les 4, celle que j’apprécie le plus c’est l’humour. Rire est un puissant levier de positivité, le rire permet de mettre à distance toute émotion désagréable et détend tant le corps que l’esprit ! 

Rappelle-toi malgré tout ce que tu pourras lire, écrire ou écouter qu’il n’y a que la manière dont tu vis les événements qui te montrera si ce que tu vis est positif ou défavorable à ton épanouissement personnel. Je m’explique : une critique bête et méchante peut être tout aussi enrichissante qu’une critique constructive. Il ne tient qu’à toi de choisir si tu te laisses atteindre par ce qui est dit ou si tu décides de te faire confiance et de ne pas en tenir compte. Tu as le pouvoir de vivre en te basant sur du positif ou sur des obstacles. Tu tiens les rennes de ta vie et il n’appartient qu’à toi d’en faire ce que tu veux ! Une vision optimiste ne peut qu’enrichir et améliorer ton positionnement !

Dernier conseil :

Pour faire face à la critique, rien de mieux que de croire en toi ! Je t’encourage vivement à croire en ton potentiel et à t’aimer telle que tu es ! Ne te laisse pas atteindre par des critiques énoncées pour t’atteindre et baisser ton estime de toi. Prend conscience que tu as en toi toutes les richesses et toutes les ressources pour savoir qui tu es et de ce que tu vaux, ouvre les yeux sur la belle personne que tu es ! Tu as le droit d’être différente, atypique, fofolle même pourquoi pas !? Mais par dessus tout, tu as le droit d’être TOI, tout simplement ! 

Petites chansons revigorantes : Premièrement : Balance ton quoi d’Angèle ! Je kiiiiife ! Puis La même de Maître Gims et Vianney !  « Tu peux aussi les chanter en guise de court-circuit 😜

À bientôt !! 😄

critique_citation inspirante_pensée positive_exploration bien-être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *