You are currently viewing Faire preuve de résilience : comment rebondir face à l’adversité ?

Faire preuve de résilience : comment rebondir face à l’adversité ?

Comment faire preuve de résilience et rebondir face à l’adversité ? Qu’est-ce que c’est que ce terme sorti d’un DC comics ? Ahah !

T’es-tu déjà demandée comment tu avais réussi à faire telle ou telle chose alors que tu n’allais pas bien ? Comment tu as surmonté une épreuve bien que tu n’aies aucune confiance en toi ? De quelle façon tu as accompli certaines actions malgré tes angoisses, ta tristesse ou encore ta colère ? Ceci chère amie, cela s’appelle le concept de résilience !

En fait, il s’agit de la faculté à rebondir et continuer d’avancer sur ton chemin de vie en dépit des mésaventures. Lorsque tu puises dans tes ressources personnelles, environnementales ou encore que tu fais appel à un professionnel (coach, psy, équipe médicale, etc…) , tu sais faire preuve de résilience. C’est une aptitude qui se développe et se cultive au quotidien.

 

Faire preuve de résilience : définition

La résilience, c’est la capacité d’utiliser ses forces personnelles, ses compétences, ses ressources environnementales et parvenir à vivre, à réussir, à continuer et s’épanouir malgré l’adversité ! C’est le principe même de la survie finalement (#darwin) : s’adapter !

Lorsque tu parviens à faire preuve de résilience, tu acquiers des expériences (des leçons ou des apprentissages donc) de la vie elle-même. Tu ressors de ces épreuves plus forte, plus optimiste et plus confiante !

Elle augmente la confiance en soi mais aussi la confiance en la vie. Tu sais qui tu es, ce que tu vaux, combien tout est possible grâce à ce que tu as en TOI ! 

Finalement, c’est un peu prendre les rennes de son destin en main et refuser que le sort ne s’abatte sur soi sans rien faire. C’est refuser sa condamnation au malheur, refuser que ce soit une finalité mais plutôt comme un cheminement pour en apprendre davantage sur soi et évoluer vers une meilleure version de soi-même..

Mais allons plus loin sur le chemin de la résilience !

Dans quoi puiser exactement quand on a besoin de ressources ? Quelles sont-elles ?

 

Quand faisons-nous preuve de résilience ?

En tant qu’infirmière j’ai fortement étayé l’opinion suivante : l’être humain a des richesses intérieures illimitées ! Je t’explique pourquoi :

Quand une personne va se faire opérer, sais-tu le courage que cela lui demande d’y aller ? Le stress qui émerge et qu’elle parvient à surmonter ? Pour une personne qui n’a plus d’emploi, divorce, est débordée, subit des pertes, fait des crises d’angoisses dès qu’elle passe le pas de sa porte, sais-tu ce qu’elle vit ? 

Quand une personne vient d’être diagnostiquée bipolaire, dépressive, border line, imagines-tu les émotions et les questions qui l’assaillent ?

« Comment vivre avec « ça » ? Comment les personnes vont me voir ? Si je vais voir un coach, un psychiatre, une infirmière psy, je vais être cataloguer de folle ? Je ne suis pas « normale » ! Que vais-je devenir ? » => Tout autant de questions que d’angoisses.

 

En vérité, nous faisons tous preuve de résilience face à des situations difficiles, un choc, un deuil, un événement traumatique. Lorsque nous nous sentons en proie à la vulnérabilité, à la culpabilité, à l’humiliation, au stress post-traumatique, à un mal-être profond. Nous connaissons un épisode dépressif avant de favoriser la résilience, c’est nécessaire à la reconstruction de soi pour avancer.

Chaque difficulté de vie s’encaisse et se digère ! 

 

Dans ma vie, j’ai croisé des personnes incroyablement puissantes et elles n’en avaient pas conscience !

Peut-être est-ce aussi ton cas ? Sais-tu combien tu es forte ? Combien tu as de ressources extraordinaires en toi ? Sais-tu combien tu sais faire preuve de résilience dans ta vie ? Découvrons donc les ressources en toi 😊

 

Les ressources personnelles

Nous avons 2 catégories de ressources pour faire preuve de résilience : Les ressources intérieures et les ressources extérieures.

C’est-à-dire, celles que nous avons en nous (capacités, valeurs, talents, …), puis celles que nous pouvons aller quérir dans notre environnement (un psy, un coach, un thérapeute, sa meilleure amie, son frère ou sa soeur, …) qui vont nous aider dans notre reconstruction.

Tes ressources intérieures :

  • Tes besoins
  • Valeurs
  • Talents
  • Ta personnalité
  • Tes expériences passées
  • Ta confiance et estime de Toi
  • Ton comportement
  • Ta gestion des émotions

Tes ressources extérieures :

  • Tes liens sociaux (ton entourage : tes proches, ta famille, ton conjoint, tes enfants, tes amis, tes collègues de travail)
  • Tes conditions de vie (si tu fais du sport, comment tu t’alimentes, ton rythme de vie)
  • Ton emploi et ta situation financière
  • Tes loisirs et tes activités récréatives
  • Ta situation sociale (célibataire, vie de famille, ville ou campagne, isolée ou entourée, etc…)

Selon ce qui tu es, selon ton parcours personnel (familial, social et professionnel), tu ne vas pas réagir de la même manière ! Tu vas adapter ton comportement de façon différente !

C’est là ton unicité 😉 mais aussi si tu as déjà vécu quelque chose de similaire ! Tu vas être forte de ton expérience et si tu as pu en tirer des leçons, tu vas mieux gérer que la fois précédente ! Ainsi, tu auras des solutions différentes à ton « problème ».

Tu vas me dire « oui Joy, logique ! » Mais ce n’est pas si évident pour tout le monde au moment où on le vit ! Si tu es pétrifiée de peur ou explosive de colère, peut-être que tu n’y penseras même pas ! (Ahhh… Hypersensibilité quand tu nous tiens… ! 😉 )

 

Les limites de la résilience

Faire preuve de résilience, ne signifie pas « effacer ce qui a causé la souffrance ou le traumatisme ». Tu vas continuer d’avancer et tu vas rebondir, mais tu auras toujours une cicatrice. Qu’elle soit émotionnelle, psychique ou physique, ou les 3 selon ce que tu as vécu.

D’ailleurs, la résilience apparait très clairement après des situations chocs 

D’où cette notion de courage et de force intérieure. Pour moi c’est une bonne chose de ne pas oublier, (mon côté optimiste encore et toujours !), en te souvenant de ton vécu, tu te souviens de l’expérience.

Donc tu ne répèteras pas les « erreurs » ou tu seras préparée à réagir de manière bien plus adéquate la prochaine fois. Sous condition bien sûre d’en avoir conscience afin de ne pas répéter le schéma. 

Prenons un exemple :

Quand tu tombes sur une personne toxique. Que tu t’en aperçois et que tu rompts la relation, tu n’oublies pas. Tu passes à autre chose, plus ou moins facilement, passage agressif ou dépressif mais tu te reconstruis.

En effet, tu avances, tu réapprends à t’aimer et t’accepter. Tu réalises que cette personne toxique n’a pas la parole divine et ne définis pas qui tu es à travers ses médisances et dévalorisations en tout genre. Donc tu vas rebondir après cette relation et malgré tes chamboulements affectifs et psychiques, tu vas développer ta capacité à rebondir et cicatriser.

Avancer sans oublier pour ne pas répéter le schéma. (Histoire de bien se rappeler de ne plus tomber dans la même situation ! JAMAIS ! NEVER ! NIEMALS !!!! Question de bien-être ^^)

 

Alors quelques pistes pour faire preuve de résilience et puiser dans tes forces :

 

Devenir résiliente et le rester :

 

1) Pratique l’écriture

L’écriture, je le dis souvent et tu dois me connaitre si tu me suis depuis quelques temps, (sinon Salut et bienvenue sur Exploration Bien-être 😉 ) c’est un défouloir non négligeable !

En outre, l’écriture a de nombreux bienfaits, dont faire baisser la tension interne ! Ce qui est dehors, n’est plus dedans ! Donc ce qui dérange, baisse le moral, contrarie, pose problème, etc… on l’écrit !

On met des mots sur nos maux et on s’en débarrasse ! Plusieurs avantages : on prend du recul, on extériorise, on se soulage le cœur. Extrêmement libérateur pour l’esprit (adieu #chargementale) et on dénoue nos nœuds émotionnels !

Et face à un « problème », quel qu’il soit, écrire permet d’entrevoir des solutions ; donc de rester optimiste et de garder espoir pour de meilleurs moments de vie ! 😊

 

2) Focus positif

La psychologie positive repose sur 5 piliers, dont les émotions positives et les relations humaines positives ! Dans cette partie, tu peux donc concentrer ton attention sur ce qui te permet de ressentir des émotions positives et t’appuyer sur tes relations positives !

Tu peux par exemple noter chaque jour :

Ce qui t’a rendu heureuse. Ce qui t’a rendu fière de toi. Ce que tu accomplie comme bienfaits. Si tu as fait plaisir ou rendu service à quelqu’un. Ce qui a éveillé ta curiosité. Ce que tu as réussi à faire. Tes gratitudes de la journée. Tu peux retranscrire ce qu’il y a de positif dans ta vie.

Puis tu peux aussi voir des personnes auprès du qui tu te sens ressourcée : ta meilleure amie, ta sœur ou ton frère, un moment mère-fille, un dîner aux chandelles avec chéri, etc… des instants de partage remplis d’ondes positives, d’Amour et de bienveillance !

En faisant ces points quotidiennement tu gonfles ton ratio bonheur, ainsi quand la jauge se vide quand tu connais un épisode « négatif », tu as suffisamment de vitalité et d’énergie pour y faire face, réfléchir à une stratégie de solution et enjamber l’obstacle avec brio ! 😉

 

3) Respire à fond

Autre tactique pour prendre du recul, voire lâcher prise. Relativiser implique de dédramatiser la situation, voir que ce n’est pas si insurmontable que cela. Les échecs et les erreurs ne sont pas anormaux ! Demande-toi plutôt quelle leçon en tirer pour avoir le reflexe de ne pas recommencer les mêmes schémas négatifs !

Être anxieux, c’est ressentir de l’angoisse sur un futur qu’on ne connaitra peut-être jamais,une inquiétude quant à une tierce personne mais qu’on se fait peut-être des idées, etc…

Il s’agit de prendre suffisamment de recul sur la situation et le « problème » pour avoir une vision objective et trouver une solution adaptée.

Pour ce faire, tu as la possibilité de te faire aider. En apprenant à te connaitre pour savoir ce qui déclenche des angoisses ou du stress, en te faisant accompagnée (coaching, soignant, personne ressource). En te fixant des objectifs, j’y viens le point d’après!

En faisant des exercices de respiration pour retrouver un état de quiétude et de calme émotionnel.

Exercice de respiration :

Inspirer par le nez en gonflant le ventre à fond, bloquer la respiration pendant 4 secondes, puis expirer par la bouche doucement (la bouche en cul de poule 😉) jusqu’à ce que tu n’aies plus d’air du tout. Méthode de respiration relaxante très efficace.

NB Astuce : pour bien respirer par le ventre, tu peux prendre un livre, t’allonger en positionnant le livre sur ton nombril et respirer en faisant monter et descendre ledit bouquin. Meilleure astuce de respiration ventrale 😉

 

4) Développe ta créativité

Créer c’est extérioriser par le biais de l’art. Dessiner, peindre, sculpter, écrire, chanter, danser, … sont de formidables exutoires. Cela nous aide à la fois à développer notre imaginaire et à booster notre créativité. Ces activités nous permettent de réguler et d’extérioriser nos émotions, notre vision des choses. Elles stoppent les pensées toxiques, apaisent donc notre mental et notre cœur.

Les plus grands peintres des siècles derniers avaient tous un souci émotionnel. Et comme leurs œuvres sont belles ! 😉

Je pense par exemple à Vincent Van Gogh qui a été le plus productif pendant ses périodes dépressives. Parce qu’on peint avec les sentiments ! (C’est beauw !!^^) On produit, on crée avec le ressenti.

Plus récemment, l’auteure des livres Harry Potter, a écrit lors d’une des pires périodes de sa vie ! Elle s’en est relevé et a connu un succès sans égal. Elle a réussi à faire preuve de résilience et atteindre ses objectifs (de rêve pour le coup !) De quoi s’inspirer et laisser libre cours à ta créativité.

 

5) Apprend à mieux te connaître

Faire le point sur tes ressources personnelles est aussi essentiel ! Puiser en Soi ! 😉 Dans cette partie je t’invite à faire le point sur tes besoins, tes valeurs et tes talents. Mais surtout sur tes émotions positives, tes petits et grands bonheurs du quotidien.

Pour quelle raison ? Les gens heureux font plus facilement preuve de résilience parce qu’ils ont plus de ressources positives dans leur sac émotionnel.

Ce que tu as comme qualités, comme compétences, comme expériences te rendent bien plus riche que ce que tu penses ! Tu as en toi de quoi vivre l’impossible, chaque jour des miracles et des bonheurs intenses quelques soient les contextes de vie !

Je te souhaite de tout cœur d’en prendre conscience et de dévoiler ton potentiel et toutes tes richesses chaque jour !

 

Le but ?

Adopter un état d’esprit de gagnante, de battante, de femme épanouie : de résiliente ! 😉 Être mentalement plus fort. Non pas pour briller afin d’épater la galerie dans des airs de faux semblant « tout va bien dans le meilleur des monde ». NON ! Mais savoir rebondir, faire face, te relever, continuer et vivre heureuse de manière authentique.

Les conséquences positives de cet état d’esprit sont vite mesurables : Tu apprécies davantage ta vie. Vivre beaucoup plus selon Toi, tes aspirations, tes besoins, tes désirs. Agir alignée à tes valeurs. Connaitre tes qualités et tes capacités. Écouter tes émotions et ce qu’elles signifient. Renforcer ta confiance et ton estime de Toi. Avancer avec plus d’assurance, de fierté et de bonheur.

 

Faire preuve de résilience, en somme :

Il s’agit de se transmettre l’espoir, une promesse intime d’un lendemain meilleur parce que tu le mérites ! C’est transformer sa vie et réagir positivement pour être heureux. 😊 Tu as en toi des ressources fantastiques dans lesquelles tu as la possibilité de glaner face à n’importe quel gros caillou sur ton sentier de la joie ! 😉

Je conclue avec une citation de Boris Cyrulnik, fondateur du mouvement sur la notion de résilience en France depuis les années 90, reprenant les travaux de John Bowlby des années 60 :

« On est toujours émerveillé devant ces enfants qui ont su triompher d’épreuves immenses et se faire une vie d’homme, malgré tout. Le malheur n’est jamais pur, pas plus que le bonheur. Un mot permet d’organiser notre manière de comprendre le mystère de ceux qui s’en sont sortis. C’est celui de résilience, qui désigne la capacité à réussir, à vivre, à se développer en dépit de l’adversité. En comprenant cela, nous changerons notre regard sur le malheur et, malgré la souffrance, nous chercherons la merveille. »

Je te souhaite ainsi de chercher la merveille 😉

 

Je te dis à très vite pour une nouvelle exploration,

Si tu as besoin d’aide pour faire preuve de résilience dans une situation difficile, je t’invite à tester l’expérience du coaching avec moi, sophrologie et psychologie positive pour retrouver un équilibre de vie et te sentir alignée !

Laisser un commentaire