You are currently viewing 4 principaux freins à l’épanouissement personnel à dépasser pour son équilibre personnel

4 principaux freins à l’épanouissement personnel à dépasser pour son équilibre personnel

Je ne suis pas seule dans ma tête. Est-ce un frein à l’épanouissement personnel ? À ton avis ? Ahah ! Vois-tu, je me parle et me conseille ! Comme si j’avais besoin d’une voix supplémentaire à ma voix off omniprésente qui rythme ma vie entre mes envies et mes incertitudes. Quand on me parlait de voix off, j’imaginais la petite voix de « c’est pas sorcier », qui amène légèreté et bonne humeur à l’émission. Aujourd’hui, c’est plutôt la voix off robotisée du GPS qui s’entête à vouloir te faire tourner alors qu’il y a un sens interdit.
Cette voix qui tente de te faire rentrer dans le moule et suivre une voie jalonnée de croyances, d’idées reçues, de ne pas être toi-même et qui t’encourage à ne pas sortir de ta zone de confort.
Dans une vie où tu es toujours à 100 à l’heure entre le boulot, les enfants, l’administratif, les courses et autres impératifs, pas le temps de souffler ! Rentabilité, normes sociétales et autres clivages pour freiner ton épanouissement personnel de gré ou de force. Pourquoi vouloir entrer dans une case qui ne te convient pas ? Pourquoi te refréner par peur du regard des autres ? Pour quelles raisons cherchez-tu à te conformer à être quelqu’un que tu n’es pas ? Faisons un petit bout de chemin ensemble à travers cet article pour revisiter tes croyances et mettre en lumière 4 problématiques qui font frein à ton épanouissement personnel.

Manque de confiance en soi

Tu n’en as pas assez de douter de toi ? De te dévaloriser et de rebrousser chemin au moindre prétexte ? Et si tu essayais de te jeter à l’eau pour une fois ? Et si tu tentais de faire comme si tu n’avais ni peurs, ni blocages ?
Nous avons tous au fond de nous un être qui brûle d’envie de montrer sa toute puissance, de se révéler au grand jour en envoyant balader les jugements et les critiques. Le manque de confiance en soi arrive premium comme frein à l’épanouissement personnel.
Si tu as envie de tester, innover, explorer d’autres horizons, je te dis « mais fonce ! » Pourquoi passer ta vie sur le fauteuil passager alors que tu devrais être le conducteur ? Tu es maître de ton véhicule et de ta vie ne l’oublie pas. Quand à l’époque des conventions sociales et des bonnes manières, tu oses sortir des clous : tu es tout de suite cataloguée. Ah les gens avec leurs cases et leurs étiquettes !
« Trop grosse, trop maigre, trop gentille, trop sensible, trop passive, trop atypique »…
Mais bon sang, ne peut-on pas simplement être soi ?
Comment peut-on être soi-même quand tout est bon pour te coller un rôle qui ne te correspond pas ? Le manque de confiance en soi se traduit par ta peur du regard de l’autre. Pourquoi autorises-tu que le jugement d’autrui ait plus de poids que ton propre jugement ?
Mon conseil serait de te pousser à reprendre ton pouvoir personnel et de croire en toi ! Liste tout ce dont tu es capable, tout ce que tu as déjà accompli. Tu verras que tu as bien plus de compétences que tu ne le crois, même si tu ne les vois pas toujours.

Mauvaise gestion du stress

« Le stress me bouffe la vie ». Combien de fois ai-je entendu cette phrase… Au travail, dans le quotidien ou avec les relations sociales, le stress est un gros frein à l’épanouissement personnel. Comment mieux le gérer ? Inspire, expire, concentre-toi sur ta respiration 2 petites minutes et demande toi :
Qu’est-ce qui ne va pas pour que je sois dans tous ces états ?
Si tu stress, c’est qu’il y a une insécurité dans ta vie. Mais quelle est-elle ? Financière ? Affective ? Professionnelle ? Quel enjeu se cache derrière ? Peur de l’échec, du rejet, d’être humiliée, ton sentiment d’illégitimité ? Creuse un peu sur ce qui se passe en toi parce qu’il n’y a que ça de vrai ! Ce que tu penses, ressens et fais. Une fois que tu auras déterminer tes facteurs de stress alors tu pourras passer à l’action. L’objectif est de retrouver un équilibre personnel pour continuer d’avancer en adéquation avec toi-même et ta vision de la vie.
Avoir une tranquillité d’esprit et un sommeil serein est le fondement d’un bon état de santé mentale. Ce sont les premiers impactés lorsque tu es en état de stress. Rumination mentale, insomnie, irritabilité, charge mentale, humeur à fleur de peau. Lâche prise sur le superflu.
Petit conseil : priorise tes pensées et tes actions, relativise « l’urgence » et cesse de vouloir tout contrôler. Plus tu vas canaliser tes pensées, mettre du sens sur tes émotions et arrêter de t’éparpiller, plus tu prendras du recul et canaliseras tes énergies là où elles te sont vraiment utiles !

Relations toxiques

Chantage affectif, petits piques subliminaux et conversations en eaux troubles. Les as du pompage d’énergie. Ah ils sont tous beaux, tous mielleux, tous parfaits ! Enfin à première vue… Puis ils se transforment en vampires, version Dracula des années 80 avec les mauvais effets spéciaux. Ahah ! Ils se trimbalent de mensonges en contradictions en te faisant croire que c’est toi qui ne comprend rien à leur discours.
Alerte : spoiler !!
Les personnes toxiques font exprès de noyer le poisson. Sciemment, ils agissent et parlent de manière incohérente ! Ils sèment le doute et soufflent le chaud et le froid pour que naturellement, tu ne saches plus où donner de la tête.
Ça n’a pas de sens ? C’est NORMAL ! Enfin, si je puis dire…
Tandis que toi tu t’évertues à essayer de comprendre ce que tu as fait ou pas fait, que tu te décortiques chaque incohérence pour essayer de comprendre « pourquoi ??? » ; la personne toxique se délecte de ton désarroi et de ta détresse. Inutile de te demander ce que tu pourrais mettre en place pour le ou la satisfaire et retrouver l’idylle amère que tu auras vécu de prima bord. Tu n’as rien fait, si ce n’est de croire qu’un mirage pouvait être palpable.
Mon conseil principal est de cesser de chercher à mettre du sens sur ce qui n’en a pas. Cesse de te torturer l’esprit et recentre toi sur ton émotion. Je vais te dire ce que tu ressens : la peur. Peur de ne pas être aimée, d’être rejetée ou abandonnée. Que faire quand on a peur ? Soit fuir, soit se défendre soit rester figé-e (espérant que l’attention soit détournée par je ne sais quel miracle). Mais il est absurde de vouloir contenter ou sauver un prédateur qui t’a ciblé comme son prochain repas…

Désamour de Soi

« Je ne m’aime pas », « Je ne me sens pas bien dans mon corps », « Je ne mérite pas d’être aimée ». Voilà ce que reflète un manque d’Amour de Soi. Alors en quoi ça te bloque ? Et bien, comment avancer avec authenticité quand on essaie de se conformer aux attentes des autres par peur d’être désaimée ?
Plus tu déborderas d’Amour pour toi-même, moins le regard d’autrui aura d’importance.
Quand tu ne t’aimes pas, pourquoi les autres t’aimeraient ? Tu as tellement peur d’être délaissée que tu finis par te plier en 4 pour « faire plaisir », « être parfaite ». Et je sais de quoi je parle car je suis passée par là. En entrant dans ce schéma de fonctionnement, tu ne peux pas t’épanouir parce que tu satisfais les besoins des autres plutôt que tes propres besoins.
D’ailleurs quels sont tes besoins à toi ? T’es-tu déjà posé la question « qu’est-ce que je veux moi » ou « quelle relation ai-je envie de construire »… Pas vraiment, hein ?
Ce que je te conseille en priorité c’est de te demander « pourquoi tu ne t’aimes pas ? ». « De qui as-tu manqué d’affection dans ton enfance » ou bien « quelle situation de rejet as-tu vécu ? » Bien souvent on réalise que nos carences en Amour de Soi proviennent d’une mauvaise expérience et on en fait une généralité. En effet, la blessure ouverte est tellement grande, qu’on a peur, légitimement, de revivre autant de souffrance. Mais tu as le droit de t’aimer et d’être aimée avec sincérité et douceur !

Leçon de conduite vers un épanouissement personnel

Pour conclure, laisse-moi te donner une leçon de conduite. (Étonnant n’est-ce pas que de comparer notre vie à la conduite ? Quoi que…)
Pour tout t’avouer, parler de frein à l’épanouissement personnel, m’a fait penser à un dérapage digne d’un film d’action !
Aucun chemin de vie n’est linéaire et c’est très bien comme ça. Tu ne gagnes pas en expérience et en assurance si tu restes sur l’autoroute entre 2 péages.
Il y a toujours des choix à faire, des directions à prendre qui mèneront toujours plus loin, même sans savoir où. Les routes de campagne ne sont-elles pas plus belles que les voies rapides ? Parfois, on a la possibilité de faire demi tour, parfois on tombe dans une impasse sans pouvoir faire marche arrière.
On peut se surprendre à regarder dans le rétro en se disant avec nostalgie « tout ça de parcouru déjà ? ». Puis d’autres fois où il est préférable de rouler sans rétro, inutile de regarder en arrière.
Certains épisodes de vie sont aussi tortueux qu’un chemin de montagne plein de nids de poules. Curieusement, il arrive aussi de rouler en plein brouillard. Quand on est perdu, il est pertinent de faire une pause sur la bande d’arrêt d’urgence avant de finir hors piste.

Et côté covoiturage ?

Pour les passagers, certains ont bien fait de monter et de continuer l’aventure à nos côtés. D’autres en revanche, un siège éjectable ne serait pas de trop !…
Certaines situations ne sont pas faciles. Il nous faut bien mettre les mains dans le cambouis à un moment ou à un autre pour en sortir. Cependant avec de l’huile de coude, de la bonne humeur, une motivation de fer, on peut faire une révision totale. Plus question de manger le bitume mais croquer la vie à pleines dents.
Qu’importe le véhicule, superbe Grand Torino ou R5 toute cabossée, pourvu que le moteur fonctionne et que tu n’oublies pas d’en prendre soin. Ta route te conduira, sans freiner, le mieux possible, au bout de ton voyage.
Crois-moi, tu as en toi la force d’éviter les obstacles, de contourner les barrages, d’emprunter des chemins inconnus et de mener ta vie vers la destination de tes rêves. La leçon de conduite à retenir vers un épanouissement personnel est donc la suivante : conduire en fonction de toi et non des autres. Puis de choisir la route que tu as envie de prendre et de ne pas oublier d’admirer le paysage !
Ce n’est pas Fast mais Trust & Furious parce que la vie est à mon sens, une question d’y croire et de la vivre à fond !

Laisser un commentaire