You are currently viewing Hypersensibilité : 11 caractéristiques pour mieux se comprendre

Hypersensibilité : 11 caractéristiques pour mieux se comprendre

« Éponge émotionnelle », « trop sensible », « Trop timide », « colérique », « à fleur de peau ». L’hypersensibilité est bien souvent associée à ce type de caractéristiques qui reflètent un « problème ». J’ai découvert mon hypersensibilité il y a 7 ans. Cela a été pour moi une véritable révélation. Je mettais enfin du sens sur qui j’étais et sur mon existence toute entière.

Si comme moi, tu te sens décalée, pas née à la bonne époque, les émotions envahissantes, l’irrépressible envie d’exploser ou au contraire de te tapir dans un trou de souris, alors cet article devrait vivement nourrir ta curiosité ! 😉

Qu’est-ce que l’hypersensibilité ?

Commençons par le commencement ! 😅 Que signifie être hypersensible ?

L’hypersensibilité, appelée aussi hyperesthésie, est une part entière de la personnalité et du caractère de personnes qui éprouvent les choses de manière plus forte. C’est pouvoir ressentir les choses avec plus d’intuition et de profondeur.

Cette capacité « très-sensible » n’est ni une maladie, ni un dysfonctionnement ni une mauvaise habitude de vie.

Elle se caractérise par le fait de ressentir sensoriellement et émotionnellement, la vie avec plus d’intensité. Notre système nerveux est plus réactif et envoie plus d’informations à notre cerveau.

Tu peux prendre l’image d’une passoire par exemple, qui ne laisse pas tout passer. Et bien si les personnes lambda (soit 80% de la population environ) ont une passoire, en revanche, les hypersensibles n’ont pas de passoire du tout ! Mais plutôt une autoroute d’informations sans filtre ni péages qui déboulent comme des chauffards dans ton cerveau !

Tu te sens peut-être différente, « à part ». Peut-être as-tu du mal à trouver ta place, à te sentir à l’aise en présence d’autres personnes, surtout si tu ne les connais pas. Tu es sûrement très émue pour des choses qui paraissent dérisoires aux yeux de la plupart des gens.

Cette forte sensorielle et émotionnelle constituent des traits de particularité de l’hypersensibilité.

 

11 caractéristiques de l’hypersensibilité

1. Une forte sensibilité sensorielle

Que ce soit les odeurs, les bruits forts et répétitifs ou encore la luminosité qui vient titiller ta vue, les hypersensibles vont avoir les sens très développés. C’est une hyper-sensibilité ! 😂

Bref !

Cette sensibilité sensorielle titilleuse peut poser problème selon : ton lieu de vie, ton milieu professionnel ou encore tes habitudes de vie qui ne coïncident pas avec celles de ton entourage.

J’ai moi-même du mal à être tactile avec les gens que je connais peu. Je ne supporte pas le parfum de la Tata Danielle qui aura imprégner les vêtements de mes filles. Ou encore je me sens littéralement agressée par les lumières de la maison de bon matin, préférant une luminosité tamisée et moins vive ! (Contrairement à mon chéri qui a besoin qu’à la maison ce soit Versailles dès la sonnerie du réveil ! 😂)

2. Hyperémotivité : une des caractéristiques de l’hypersensibilité phare

C’est la caractéristique de l’hypersensibilité la plus visible. Travailler son intelligence émotionnelle est de mise lorsqu’on souhaite mieux gérer son hypersensibilité parce que c’est le point le plus handicapant dans la vie quotidienne.

Que ce soient les nôtres ou celles des autres, les émotions prennent une place très importantes.

Chez les hypersensibles, les émotions ont tendance à devenir vite envahissantes. Une personne lambda va ressentir n’importe quelle émotion comme des vagues qui te chatouillent les pieds, tout en douceur.

Une personne hypersensible va ressentir les émotions comme en pleine tempête ! Il y a une grande émotivité qui va naitre face aux stimuli extérieurs. Être émotif signifie aussi pleurer autant pour les émotions positives que négatives ! Dès que cela vient toucher des valeurs chères.

Ma pire expérience ? La grossesse ! Lol Hypersensibilité + hormones = tous aux abris !!! 😂

Autre précision : l’hypersensibilité émotionnelle ne se contrôle pas. C’est un leurre de croire que l’on peut maitriser ses émotions. On peut les réguler, les comprendre et les extérioriser en se reconnectant à son corps ! Notamment la respiration. Le corps parle différemment en fonction des émotions que l’on ressent.

D’où l’importance d’être à son écoute et de se connecter à son intuition.

3. Hyper-créativité

Une autre des caractéristiques de l’hypersensibilité : l’hyper-créativité !  Elle se constate par un penchant pour l’art, la beauté des paysages, l’admiration de tout ce qui leur inspire la paix et l’Amour. Les hypersensibles expriment aussi souvent leurs sentiments par l’imagination et la création.

L’hypersensibilité émotionnelle aide à développer et cultiver la créativité. Grâce à leur vision de la vie, il y a une forte stimulation de l’imaginaire et l’inventivité. En général, on qualifie les hypersensibles de « touche-à-tout ». C’est très typique ce trait de personnalité chez eux. Cela peut s’exprimer par le dessin, la danse, du bricolage, l’écrit, etc.

Les hypersensibles ont des dons et des talents créateurs, ils les mettent bien souvent à profit dans leur vie personnelle et professionnelle. Ils font souvent preuve d’idées novatrices et pertinentes, s’ouvrant à la nouveauté. Travaillant en équipe, ce sont des éléments moteurs !

4. Sentiment de décalage

As-tu l’impression de ne pas trouver ta place ? De te sentir en décalage avec le monde qui t’entoure ? De te dire que tu n’es pas née à la bonne époque, au bon endroit ? Ne voudrais-tu pas vivre hors de cette société d’apparence, aux mille et une consommations superficielles et dans laquelle tu ne te reconnais pas ?

C’est un des effets de l’hypersensibilité.

Depuis l’enfance on ne sent pas compris, pas cerné comme le reste de notre entourage ou de nos camarades de classe. On se sent « à part ». Ce qui crée des difficultés à tisser des liens solides et durables dans le temps. L’hypersensible se sent mieux quand il est proche de la nature et d’éléments naturels plutôt qu’en présence des autres.

5. Empathie très développée

Ce qui nous amène à ce point : l’empathie. L’hypersensible fait preuve de trop d’empathie, ce qui lui pose problème selon ses fréquentations. Le fameux syndrome de « l’éponge » : on capte tout. On décèle les émotions des autres même s’ils essaient de les cacher.

Les hypersensibles ont la faculté de se mettre facilement à la place d’autrui. Ils ressentent ce que les autres ressentent avec perspicacité. Par conséquent, ils peuvent vite se retrouver envahis par les émotions des autres.

Hautement sensibles aux émotions et stimuli d’autrui, ils ont du mal à discerner leurs propres émotions de celles qui ne leur appartiennent pas.

 

J’ai du mal personnellement à me retrouver au milieu de la foule, préférant une bonne randonnée en pleine nature plutôt que de faire du lèche vitrine sur une allée piétonne bondée ! L’été, en bonne varoise, je fuis les plages ! 😂

 

Cependant, cette empathie est aussi une puissante alliée puisqu’elle m’aide énormément dans mon métier d’infirmière et de coach pour identifier et aider à réguler les émotions de mes clientes. Il existe fort heureusement, des exercices de sophrologie très efficaces pour jauger son empathie émotionnelle..

 

Les caractéristiques de l’hypersensibilité peuvent varier selon ta personnalité, selon ton caractère et ton histoire ! Tu peux être hautement sensible sur certains points et moins sensible sur d’autres.

Tu es unique, ton hypersensibilité l’est aussi

6. Je suis indécise

Une des plus pénibles caractéristiques de l’hypersensibilité, pour moi, est l’indécision. 😅 Ou du moins, la difficulté à prendre des décisions tranchées, stables et fixes. Sans changer d’avis 20 fois ou demander à chéri 36 fois « t’es sûr ? Mais vraiment ? Nan mais sincèrement, t’en penses quoi ? » 🙃😂

Je me souviens les débuts de mon couple, j’avais énormément de mal à faire des choix sans changer d’avis ou douter de mon choix 5 minutes après. Et ce, pour tout : un restau, une sortie, une envie particulière. Ce qui perturbait mon conjoint qui me rétorquait « tu ne sais pas ce que tu veux ! »

Aujourd’hui, j’ai appris à mieux m’écouter pour faire des choix ! La communication avec mon conjoint est apaisante. Il me connait maintenant (et moi aussi je me connais) et nous savons que ça fait partie de moi. Alors il m’aide aussi à prendre des décisions même on sait le risque de changer 3 fois d’avis ! 😅

Comme nous avons tendance à agir sous le coup de l’émotion, avec un manque d’assurance, nos décisions sont souvent criblées de doutes.

Le mieux est donc de commencer par prendre le temps de se reconnecter à soi et choisir posément, en adéquation avec ses envies et ses besoins. Puis exprimer sa sensibilité permet d’améliorer sa communication, d’apprivoiser ses réactions et de mieux se connaitre l’un l’autre au sein de la relation.

7. Suivre son intuition

L’hypersensibilité va de paire avec une très bonne intuition. Cependant, elle est parasitée par un manque de confiance en soi et d’estime personnelle. (Une caractéristique de l’hypersensibilité que l’on retrouve fréquemment). Comme on doute facilement de nous-même, nous ne sommes pas suffisamment à notre écoute.

Combien de fois ai-je entendu « J’aurais dû m’écouter », « j’aurais dû me fier à mon instinct ». Notre petite voix intérieure est mise sous silence alors que nous devrions davantage être attentive à nos stimuli émotionnels.

Là où nous devrions encore plus suivre notre intuition, c’est face aux relations toxiques. Quand on « ne sent pas » quelqu’un, ne nous laissons pas tromper par des apparences mielleuses.

Reconnecte-toi à tes émotions, à ton corps, ils sont là pour te communiquer ce qui cloche pour préserver ton équilibre personnel.

8. Fatigue et énergie : 2 caractéristiques de l’hypersensibilité allant de paire !

La batterie des hypersensibles se vide rapidement. Dans les caractéristiques de l’hypersensibilité on retrouve : la qualité de sommeil et de repos.

Notre batterie a besoin d’être rechargée régulièrement parce qu’on finit vite en « burn out relationnel ». Le sommeil est important, les hypersensibles ont une grand besoin de dormir pour être disponible au monde qui les entoure.

La cause principale est que l’on donne beaucoup de notre personne.

Le don de soi puise beaucoup dans notre énergie. Parfois sans une once de retour ou de reconnaissance. Ce qui crée en nous des émotions négatives qui vident un peu plus nos batteries..

Quand la fatigue nous gagne, c’est souvent le passage du Dr Jekyll à Mr Hyde ! On est irritables, limite agressives, manquant de patience et de discernement, ce qui se reflète dans notre communication !

Il existe diverses façons de se ressourcer et recharger notre énergie. L’essentiel est de trouver celle qui te correspond le mieux : l’art, la nature, la relaxation guidée, un bain relaxant, etc.

9. On parle avec le cœur

L’hypersensible a souvent le « visage qui parle ». Authentique, réactif et impulsif sous le coup de l’émotion, il est souvent très difficile de dissimuler ce qu’on ressent.

Nous sommes plutôt des personnes spontanées, qui marchons au feeling, le cœur sur la main. On parle avec authenticité et agissons positivement, avec bienveillance. La bonté et l’altruisme sont souvent des valeurs naturelles chez les hypersensibles.

À cela s’ajoute une franchise, parfois sans filtre, parce qu’on ne considère pas que « toute vérité n’est pas bonne à dire » mais plutôt que la franchise est une marque d’affection, de respect et de relation sincère.

D’ailleurs, les mensonges, les tromperies et les gens qui profitent d’autrui est quelque chose qui réveillent en nous une forte colère et des réactions vives qu’on a du mal à tempérer.

10. Perfectionnisme et hypersensibilité

Attentifs aux détails, soucieux de la finition, les hypersensibles ont tendance à être perfectionnistes. Presque jamais satisfaits, ils ont soif de plus, de mieux, de meilleur.

D’ailleurs ce sont souvent des personnes ambitieuses, qui aiment se dépasser, repousser les frontières du possible et mettre à l’épreuve leurs limites.

Cette quête de perfection peut être source de souffrance et de frustrations. En effet, les hypersensibles se considèrent souvent comme insatisfaits. La notion du bonheur est, par conséquent, régulièrement remise en question.

Ils sont aussi très exigeants dans les domaines personnels et professionnels, se pensant rarement à la hauteur. Cela fait naître en eux un sentiment d’illégitimité : le syndrome de l’imposteur.

11. Besoin d’amour

Les personnes hypersensibles ont besoin de beaucoup d’amour.

Elles veulent être appréciées, aimées, admirées même. Elles ont besoin de plaire et d’être entourée de personnes qui leur démontrent de l’affection. L’amour et l’affection sont des sujets très sensibles en général.

Pourquoi ? Parce qu’en tant qu’enfant sensible, on se sent exclus des standards de société.

Les peurs d’être rejetée, abandonnée, du regard de l’autre (critiques, moqueries, humiliation) sont donc profondément ancrées. D’ailleurs une des grandes frustrations de l’hypersensible est de se sentir incompris !

Le hic, c’est qu’elles attirent du coup des personnalités toxiques, telles que les manipulateurs pervers narcissiques. Ces personnes malveillantes repèrent ces failles et ces peurs à 300 lieues à la ronde et s’infiltrent dedans pour avoir une forte emprise sur les hypersensibles.

Leur besoin d’amour étant tellement fort, que la dépendance affective est souvent confondues par les hypersensibles avec une véritable relation remplie d’Amour sincère. Il est conseillé pour parer à cela, d’apprendre à s’aimer soi-même ! 😉

Rappelle-toi la chanson de Jean Jacques Goldman qui dit :

Je te donne toutes mes différences

Tous ces défauts qui sont autant de chances

On sera jamais des standards,

Des gens bien comme il faut,

Je te donne ce que j’ai et ce que je vaux

Je te donne, donne, donne, ce que je suis

 

Tu es la belle différence qui peut changer la donne dans ce monde insensible et destructeur.

Tu es une personne en or, qui vibre de connexion et d’amour en toi et autour de toi. C’est une force, n’en fait pas un blocage, au contraire : sert-en pour devenir solaire et rayonnante.

 

Conclusion sur les caractéristiques de l’hypersensibilité

Voilà 11 caractéristiques de l’hypersensibilité qui peuvent t’aider à mieux te connaître et te comprendre. Mais surtout à ne pas te sentir seule ou extraterrestre. Environ 20% de la population serait hypersensible, donc tu vois, on est plus nombreux que ce que l’on pense ! 😊

Bien que cela ne constitue pas un diagnostique, tu as de grandes chances d’être bien plus sensible que la plupart des gens si ces caractéristiques font échos en toi.

J’insiste sur le fait qu’être doté d’une grande sensibilité n’empêche pas de s’épanouir et trouver l’harmonie. L’hypersensibilité émotionnelle et sensorielle peuvent être une force.

Être sensible au travail, par exemple, peut représenter un atout pour l’équipe, pour comprendre sa clientèle, pour développer sa créativité, etc.

Tu as la possibilité de développer ta sensibilité. C’est normal de ressentir des émotions, quelques soient leurs ampleurs. L’objectif sera de mieux gérer tes sentiments exacerbés pour réguler la surcharge émotionnelle.

Tu peux apprendre à exprimer ta sensibilité pour améliorer tes relations aux autres et avoir le sentiment d’être compris par ton entourage. Ce qui te permettra de moins te sentir à part et apaiser ton manque d’estime personnelle.

Si tu as besoin d’en savoir plus, tu peux me contacter pour me poser toutes tes questions sur ces caractéristiques de l’hypersensibilité ou t’inscrire à la formation gratuite pour t’initier à la gestion des émotions.

Bien à toi !

Laisser un commentaire