Gérer son stress contribue à son bien-être. Et toi et moi, on sait de quoi je parle ! Qui n’a pas été stressée dans sa vie, hein ? La distraction, une activité divertissante, la respiration et la relaxation sont 4 exercices pratiques pour diminuer son stress. Et si comme moi, tu n’es pas faite pour rester 30 ans à méditer au fond d’une grotte pour parvenir à vivre plus sereinement… Alors pas de panique ! Ces exercices pour gérer son stress devraient te plaire !

Il y a deux gros facteurs qui crée du stress : c’est l’inconnu et la gestion du temps. Concernant la gestion du temps on peut on peut agir dessus, on peut essayer de s’organiser. Et même s’il y aura toujours des imprévus. En revanche, contre l’inconnu, ça devient corsé… Il y en a tous les jours et dans n’importe quelle situation ! Rencontrer quelqu’un, avoir un premier rendez-vous galant, un premier entretien d’embauche, un examen, même aux courses ! La vie est ainsi faite : d’inconnu, de mystère, de surprises !

Stress et notion de peur

Alors pourquoi ça fait peur ? Parce que l’inconnu c’est quelque chose qu’on ne maîtrise pas ! La peur est là pour nous signaler que ce que l’on vit, représente un danger réel ou potentiel. Ainsi que tous les sentiments qui lui sont rattachés. Donc : l’anxiété, l’angoisse, le stress. Et l’inconnu, et bien il représente un éventuel danger. Inutile de rappeler qu’on ne maîtrise pas l’inconnu, à moins de s’appeler Madame Irma ! Donc impossible de gérer son stress quand on ne contrôle pas ce qui se passe. Et c’est bien normal, notre corps nous prépare à affronter l’inconnu donc on stress parce qu’on redoute une mauvaise surprise, une contrariété, un imprévu embêtant, etc…

Ainsi, l’inconnu fait peur, génère du stress et toute la panoplie des signes physiques qui vont avec :

  • Hyperventilation
  • Augmentation du rythme cardiaque voire palpitations
  • Nausées
  • Sensation de vertige
  • Sueur froide et bouffées de chaleur
  • Mains moites
  • Tétanie
  • Tremblements
  • Tensions musculaires
  • Impatience et irritabilité

D’où l’importance de prendre soin de soi et de relativiser sur l’inconnu afin de gérer son stress . Non seulement pour apaiser son corps des diverses tensions mais aussi calmer son esprit. Nos plus grosses peurs sont dans nos têtes hein !

À présent, je te laisse découvrir les différentes méthodes :

1. Se laisser intentionnellement distraire

En voilà une drôle d’idée ! D’habitude c’est « oublie les distractions et reste concentrée » ! Surpriiiiiiise ! Aujourd’hui on aborde une controverse. Sans blague ? Yesssss ! Se laisser distraire mais plus précisément par des pensées agréables.

En effet, si le stress produit des hormones de stress ( genre adrénaline), les pensées agréables vont te faire produire des hormones du bonheur (genre ocytocine). 

Donc, tu peux par exemple pratiquer la visualisation positive. Mais aussi, simplement te remémorer des instants joyeux, comme un repas entres copines, un fou rire avec ton chéri, un jeu avec tes enfants qui t’a fait plaisir, etc… Tout ce qui peut te donner le smile et te permettre une distraction volontaire et orientée bien-être !

2. S’engager dans une activité de diversion

Dans cet exercice, le principe reste simple. Tu te diverties ! Le but est de faire un court-circuit au stress. Tu changes de perception des choses, tu te reconnectes au présent et tu prends plaisir dans une activité. Pour gérer son stress, rien ne vaut un épisode de Friends, non ?

Alors, évidemment tu retrouves ici le sport qui est réputé pour être un puissant anti-stress. Cependant, tu peux aussi regarder un film comique, un sketch, une série (évite la série stressante remplie de zombis. 2 options : soit effet inverse assuré! Soit tu te sens finalement incroyablement en sécurité tout d’un coup !!) Ou encore mater ton film préféré.

La pratique d’une activité récréative aussi (chez moi c’est le muuuust !!) : retaper un meuble, refaire la déco du salon, te confectionner un espace détente pour lire et rédiger ton journal intime, jardiner pourquoi pas? 

L’objectif est de détourner ton attention portée sur du négatif pour faire naître du positif ! Changement de perception du monde 😉 

3. Faire des exercices de relaxation respiratoire

Alors là, contrairement aux 2 précédentes suggestions, l’intérêt est porté sur la concentration. Le but est de focaliser tes efforts sur ta respiration ventrale. 

Plusieurs méthodes peuvent te permettre d’y parvenir. L’autosuggestion par exemple, la programmation neuro-linguistique aussi. En outre je te donne un exercice à faire et reproduire dès que tu en ressentiras le besoin. Je le nomme l’exercice « 4 temps pour Soi ».

Exercice de respiration pour gérer son stress :

En premier, tu prends une profonde inspiration en gonflant ton ventre. En second, bloques et restes en apnée 4 secondes. Puis tu expires lentement la bouche en cœur jusqu’à ce que tu n’aies plus d’air du tout. 

Fait cela 4 à 5 fois d’affilée, dès que tu sens tes angoisses pointées le bout leur nez.

4. Utilise des techniques de relaxation

Cette fois-ci, il s’agit de gérer son stress avec un mixe des 3 précédents au travers d’actions précises. Effectivement, tu vas à la fois t’évader, te concentrer et respirer profondément. Combo ! (J’adore ce mot ! ^^)

Alors, tu as la possibilité de faire de la méditation. Je ne te le détaille pas ici, je te laisse voir dans ma formation contre le stress. Mais en 2 mots, tu concentres ton attention et pratiques la respiration en pleine conscience. Ensuite, tu peux essayer les scanns coporels. C’est à dire de détailler et ressentir chaque partie de ton corps, l’une après l’autre. Également, tu as le choix de faire appel à une thérapeute EMDR. C’est un accompagnement qui t’aide à relativiser par le biais d’exercices des yeux. C’est très intéressant à faire ! Et enfin, si tu aimes colorier, les mandalas sont à la fois accessibles, pratiques et efficaces !

Le choix de l’exercice pour gérer son stress

À toi de voir celui qui t’est le plus efficace. Je le répète souvent mais l’essentiel est de s’écouter. Tu peux tous les essayer comme les pratiquer de manière aléatoire : aujourd’hui méditation, demain mandala ! À toi de voir selon tes envies et tes humeurs ! 

Tu peux donc choisir un exercice plutôt qu’ un autre. Je dois t’avouer pour ma part, que moi le sport par exemple… heu comment te dire ! Niete ! Néant ! La marche en pleine nature oui, mais le sport à proprement parlé, ça n’est pas (ou plus) pour moi actuellement ! Puis gérer la maison, les enfants, le blog, les animaux, c’est déjà un sport à part entière ! Ahah !

Mais enfin voilà, gérer son stress, le travailler et le réguler va te permettre de le diminuer considérablement. Il est important de soigner son mal-être pour retrouver un état d’équilibre. Tous les affects sont importants, il est essentiel d’écouter ce que l’on ressent.

Gestion du stress et des émotions

Je ne peux pas te parler de stress sans te parler d’émotions. Les émotions sont des réactions ponctuelles, dans un contexte donné. Toutes les émotions sont éphémères (en théorie car certaines sont tellement ancrées, qu’on a la sensation qu’elles sont H24 présentes. Mais c’est un autre sujet). Toutes sont transitoires. Cependant, le stress et l’anxiété font exception. Ce ne sont pas des émotions de bases.  Elles sont la cause d’une répétition de l’émotion de peur. Quand tu vas ressentir de la peur une fois tu sais que c’est ponctuel et que c’est face à un danger réel ou potentiel. Tu t’adaptes alors et réagis. Mais lorsque tu répètes le sentiment de peur, à force, tu vas te retrouver dans un état d’hyper-vigilance. Et c’est ça qui donne l’état de stress.

En effet, tu vas faire attention à tout ce qui se passe et à tout ce qui pourrait éventuellement se passer. Tu n’es plus dans l’instant présent et tu es tout le temps sur le qui-vive. Cela produit un sentiment d’alerte, la sensation d’être constamment sollicité par l’environnement ou tes pensées. En conséquence : augmentation de la charge mentale, impression d’être submergée, sentiment de ne pas pouvoir arriver à tes fins, impatience, agressivité, etc…

N’importe quel petit caillou sur ton chemin de vie va tout de suite te paraître être une montagne…

Or… Or, il y a une facette du stress qui est positive ! Oui je sais, la Joie encore et toujours optimiste ! Lol ! Mais c’est vrai ! On y vient !

Mauvais stress VS Bon stress

Un coup de stress et c’est la cacophonie de la pagaille ! C’est vrai quoi, on ne nous a pas demandé à la naissance « heu toi tu prends l’option stress ou l’option zen ? » Non, on nous a collé le stress, hop là c’est cadeau ! Du coup, il est comme ton ombre ! Depuis que t’es haute comme 3 pommes ! À l’école : bim le stress ! Tu passes un examen : bim cadeau ! Un entretien d’embauche : tiens tu me remercieras plus tard ! Ton 1er rencard avec l’homme de tes rêves : Bim, comme ça t’as l’air à l’aise ! À l’accouchement ? En position zazen, ça passe ! 😂😂

Le stress peut être moteur ! Un puissant allié : il peut être aidant parce que ton corps te prépare physiquement, émotionnellement, biologiquement et psychiquement à affronter l’obstacle qui se dresse devant Toi !  En effet, il a une utilité. Le stress, en vérité, tu peux en faire une force. Tu peux avoir du pouvoir sur lui, le dompter ! Devenir Daenerys du typhon, mère du stress (jusqu’à la saison 7, pas plus loin!!)

Bref, tu vois l’idée ?

Il y a une notion du temps qui accompagne le stress. C’est le stress qui dure dans le temps, qui est répété qui va abîmer ton système cardio-respiratoire. Il va te mener en fait à un état d’épuisement et c’est ça qu’on veut à tout prix éviter.

Mais le stress ponctuel, lors d’un entretien d’embauche par exemple, est moteur. Il aide ton corps et ton esprit à te préparer !

D’où l’intérêt de ressentir et d’apprendre à gérer son stress !

À ton tour : racontes-moi un peu : Qu’est-ce qui te stress dans ta vie ? Ton dernier gros coup de stress c’était quoi ? Comment ça se manifeste chez toi ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *