La slow-life automnale : une attitude à adopter à l’automne pour ralentir le rythme au même titre que Dame Nature ! Les jours commencent à bien raccourcir, on a le moral qui tombe dans les chaussettes, on pleure nos soirées d’été à siroter des cocktails et veiller jusqu’à pas d’heure ? On appréhende les jours courts, froids ? Puis la nature qui perd ses couleurs estivales et les feuilles qui tombent ? Respire ! L’automne et l’hiver sont l’occasion de se lancer dans la slow-life

Allons au rythme des saisons, elles nous guident. Lorsque le froid commence doucement à s’installer, la sève des arbres ralentie. En fait, ils font une « pause » pour pouvoir accueillir le printemps qui arrive avec l’énergie adéquat, comme une renaissance ! Zoom sur cet état zen semi-hibernatif qui est une opportunité de ralentir le rythme, se recentrer sur soi et prendre la vie cool, avec les saisons ! 😉 Toujours voir le côté positif !! 

La slow-life automnale : une vision positive en accord avec la nature

Bien du monde n’aime pas l’automne ! Moi, j’aime les changements ! En fait, je trouve que s’adapter aux saisons est bienfaiteur. À la maison la déco d’automne est de mise. Instants cocooning, petites flambées, tri et remaniement de notre intérieur. Cela donne un aspect chaleureux à notre petit cocon familial qui s’accorde avec la nature !

En effet, la slow-life saisonnière est davantage axée sur la vie en harmonie avec Mère Nature à mon sens. cette dernière ralentie, s’économise, se recentre sur elle-même. Faisons également, prenons une pause, observons ce phénomène, cette nature reflétant les couleurs tamisées du soleil. En bien moins de temps que prennent les arbres pour perdre leurs feuilles: revenons à l’essentiel!

Le contraste slow-life / dépression saisonnière :

La dépression saisonnière est en réalité la forte baisse de morale que l’on ressent presque tous. Le temps est à l’image de notre moral qui décroit avec les jours qui raccourcissent. La différence ? Et bien, la dépression est un état que l’on subit, qui est négatif et qu’on a du mal à surmonter. La slow-life saisonnière en revanche est un état d’esprit dans lequel on se met consciemment pour vivre au mieux son rythme en cette saison où le soleil et la luminosité nous manquent !

Commençons par débrancher de temps en temps tout ce qui est virtuel (téléphone, ordinateur, TV, …) revenons aux choses simples et réelles de la vie. Apprécions les détails de notre environnement, faisons une ballade dans la campagne ou dans un parc, prenons le temps d’admirer ce que nous avons sous les yeux, d’écouter les sons qui nous entourent, de ressentir ce que notre corps vit ! Acceptons de ne rien faire, lâchons prise avec le superflu et apprécions la vie telle qu’elle se présente à nous ! Voilà ce qu’est pour moi la slow-life : revenir à ce qui est essentiel pour notre bien-être et notre épanouissement.

 

Petits exercices de saison :

L’écriture : Que représente l’automne et l’hiver pour toi ? Que signifie slow-life ? Comment pourrais-tu l’intégrer dans ton quotidien ? Que souhaites-tu dans tes moments cocooning ? C’est le moment de te programmer des séances bouquinage, mise en beauté, balade en forêt pour une déco avec des éléments de Mère Nature (pommes de pin, glands, branches de connifères,…)

Le vision board de saison : Une idée sympa pour visualiser comment on souhaite se voir dérouler notre automne et notre hiver peut être de se faire un tableau de vision avec des images et citations sympas, des éléments de la nature, des idées de moments cocooning, etc… Plus d’infos sur le vision board ? par => ICI

Les mandalas : J’adore en faire, surtout quand j’ai besoin de mettre mon cerveau sur off ! ^^’ En fait, je colorie et ne pense plus à rien, zéro charge mentale, zéro stress, zéro surcharge émotionnelle ! Cela me fait m’évader ! Comme ça fait du bien ! Petit conseil en passant : colorie avec des couleurs vives si tu souhaites avoir de l’énergie et du centre vers l’extérieur. Et avec des couleurs pastel (dans les bleus, parme, indigo) pour être plus détendue, et de l’extérieur vers le centre !

Si toutes fois tu ressens malgré tout une baisse d’énergie, une perte d’intérêts voire un manque d’envie, je te donne quelques pistes à exploiter pour garder ou retrouver la forme! 🙂

Baisse de régime ?

4 pistes à explorer pour retrouver l’énergie et la sérénité

  • L’écriture

Mettre des mots sur nos pensées, nos ressentis, nos maux parfois, permet une exploration de soi étonnante. L’écriture nous gratifie d’une libération de l’esprit et de nos émotions. En découle une mise à distance nécessaire pour faire le point avec soi-même : astuce magique pour faire la paix avec soi et retrouver un calme intérieur. Elle contribue à une introspection et nous accorde ainsi un cheminement de réflexions afin d’aller beaucoup plus loin dans notre développement personnel. Une méthode épanouissante ! Riche de notre vécu, de notre créativité. Une véritable libération de nos tensions psychiques et physiques.

  • La musique

Qui dit slow-life, dit musique ! Qu’en penses-tu ? La musique est un art ancestral, une possibilité d’expression et d’écoute connue pour ses bienfaits. La musique s’écoute pour se calmer, pour rire, pour s’évader, etc… En 1996, Jill ADAMAN et Paul BLANEY, de l’université de Miami, ont réalisé une expérience où ils faisaient naitre chez des personnes des émotions par le biais de morceaux musicaux. Cette expérience était à visée créative mais le principe de base est bien là : la musique fait naitre des émotions en nous. Alors à vos morceaux musicaux qui vous font vibrer, qui vous donne la pêche et l’envie d’avancer, de créer, de savourer la vie et retrouver une énergie à revendre ! 🙂

  • Se fixer des objectifs positifs

Lorsqu’on est un peu morose, qu’on n’a pas envie de grand-chose voire rien envie de rien faire du tout… la moindre tâche à accomplir à vite l’aspect d’une montagne à gravir. Se fixer un objectif principal et décomposer en petites actions, en petits objectifs a plusieurs avantages :

    • Ne pas s’épuiser car l’énergie est amoindrie
    • Atteindre les objectifs au fur et à mesure donc regain de la confiance en soi
    • Diminution du sentiment d’échec augmentation du sentiment de fierté

La fierté est l’une des émotions positives qui fait naître un état de bien-être. Une des sources de bonheur selon la psychologie positive. À y penser alors pour un esprit et une énergie slow-life 😉

  • Retrouver un rythme de vie

Se lever et se coucher à heures régulières, manger les 3 repas par jours et éviter les grignotages, se laver, s’habiller, se coiffer même si c’est pour rester à la maison, etc… des gestes de la vie quotidienne qui paraissent tous simples, on n’y fait limite même pas attention car ce sont finalement des automatismes du quotidien. Pourtant lorsqu’on est dans un état de « déprime », la moindre action devient difficile à accomplir. S’obliger, et je pèse mes mots, s’obliger à avoir un rythme aide précieusement à surmonter cette déprime saisonnière. Cela nous laisse satisfaite de notre journée et de notre productivité même ralentie ! Une vie saine amène à un esprit sain 😉

Chaque saison s’aborde différemment, d’une année sur l’autre nous avons d’autres aspirations. Donc chacun son mode slow-life automnal personnel ! 😉

Et toi, comment vis-tu ces instants de froid ? Ces jours qui raccourcissent et le moral moins au top qu’au printemps ?

Quelle est ta vision slow-life en cette saison ?

Joy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *