Marche sensitive ou en pleine conscience

Un peu sur le principe de la pleine conscience, la marche sensitive t’invite à développer tes sens et apprécier avec complaisance ce que tu vis.

Cela t’est déjà arrivé de promener sans véritablement faire attention à ce qui t’entoure ? De passer 10 fois par le même endroit sans vraiment voir ce qu’il y a devant tes yeux ? Sans vraiment écouter les bruits de ton environnement? Trop souvent nous exécutons nos envies ou nos objectifs sans en apprécier véritablement leur composition. Il en va de même pour les balades et visites que nous pratiquons.

      Je te propose ici un petit exercice sensoriel pour apprécier tes sorties. Cette activité est décomposée en 5 parties, (basée sur les 5 sens). Je te conseille, comme dans nombre de mes articles de te munir d’un carnet et d’un stylo, peut-être en as-tu déjà entamé un, afin de saisir l’instant et de prendre conscience de chaque détail, d’en savourer le positif, le calme, les bienfaits ! 🙂

Si tu le souhaitez, tu as la possibilité de télécharger, d’imprimer et de compléter le livret sur la marche sensitive GRATUIT pour un travail guidé optimal 😉 Tout dans la joie et la bonne humeur youpiii ! ahah 🙂

De quoi est fait avec Amour ce carnet ? (toujours faire les choses avec coeur 😉 ) 15 pages à remplir avec : photos, anecdotes, sensations mais surtout souvenirs 🙂

Tu le retrouveras dans l’espace privé, par ici :

Je veux mon carnet marche sensitive
peline conscience_carnet_marche sensitive_nature_randonnée_exploration

L’activité et l’éveil des sens

     Dans un premier temps, inscrit le lieu de ta sortie, la date, comment tu t’y es rendue, pour quelle occasion et avec qui. Tu peux aussi noter l’objectif de sortie : « prendre l’air », « découvrir ce lieu », « passer un agréable moment entre copines », etc… L’intituler peut être hyper sympa, c’est comme poser une intention positive sur la sortie finalement ! 🙂

Comment marcher en pleine conscience ?

Avec ma puce j’ai abordé il n’y a pas longtemps les 5 sens ! J’ai appris pleins de choses en même temps qu’elle. On dit que la vie est la plus grande des écoles et je ne sais pas pour toi mais pour moi c’est carrément vrai ! 😉

Et je m’aperçois qu’en l’incitant à faire attention à son environnement, à lui faire prendre conscience de ce qui l’entoure, on n’a pas la même perception des choses ! C’est super enrichissant parce que moi adulte je me retrouve presque à tirer leçon de ce qu’elle perçoit, enfant ! Je t’avoue que les premiers temps j’avais l’impression de faire une effort colossal pour être attentive à ce que j’observais et ressentais ! Maintenant ça commence à bien gazer ! Mais pour ma pépette… Dès le début, c’est tellement simple, naturel, authentique ! Les enfants ont cette faculté de simplicité, j’admire totalement ! 🙂 Pas toi ?

Bien maintenant (tadatadatada – roulement de tambours) entrons dans le vif du sujet ! Il va te falloir décomposer tes 5 superbes sens afin de te transformer presque en métahumain, genre Wonderwoman, qui décompose tout ce qu’elle a sous le nez ! Ou mieux encore, il passait une série sur un gars qui avait tous ses sens hyper-développés ! The sentinel ! Une des séries devant laquelle la plupart des grands-parents (ou parents peut-être) étaient postés dans les années 90! #nostalgie 😉

Bien maintenant que tu as bien compris là où je voulais en venir avec mes nombreuses métaphores… (des fois je sais pas d’où elles arrivent jusqu’à mes neurones… ahah !) Tu es prête ?

La vue

À travers ton regard, tu peux obeserver bien des choses : les  couleurs, les jeux d’ombres et les rayons du soleil, les formes et les profondeurs du paysages, etc… Mais aussi comment tu te vois toi en tant qu’être humain dans cet environnement ? Si tu étais spectatrice de toi-même, comment te verrais-tu ? En tant qu’exploratrice, simple touriste, genre Adèle Blanc-sec (wouh la référence! ^^’) bref, comment te vois-tu TOI également ? En résumer, observe tout ce qui te permet de te projeter entièrement dans ton environnement !

Qu’as-tu observé ? Comment es-tu habillée (chaudement, tenue estivale, pieds nus? etc…) ? Qui t’accompagne ? Quel paysage peux-tu décrire ? Quelles plantes arpentent ce tableau ? Quelle météo as-tu ? Détaille tout ce que tu as vu, ce qui t’a plu ou déplu, ce que tu as vu en premier, etc… Si tu dessines ou aime prendre des photos, n’hésite pas non plus, fige cet instant !

L’ouïe

Sais-tu qu’il y a une énooooorme différence entre entendre et écouter ? Entendre ne veut rien dire ! Si je t’assure ! Hônnêtement entendre, ça veut juste dire qu’il y a un truc qui est arrivé jusqu’à tes oreilles ! C’est tout. Tandis qu’écouter… Écouter c’est percevoir des sonorités avec grande attention ! C’est presque magique. Le contenu, le volume, les notes, les vibrations accoustiques, les détails presque inaudibles ! Ca fait une différence, n’est-ce pas ? Besoin d’une preuve supplémentaire ? Regarde le film August Rush, en dehors d’être une beau film, il y a cet enfant qui perçoit la musique dans tous les sons qu’il écoute ! 😉

Qu’as-tu entendu ? Quels sons ? Le vent ? Les oiseaux ? Un klaxonne ? Une dispute ?  Des rires ? Une rivière ? Le bruit des vagues ? Les bruits étaient forts, à peine audible, en bruit de fond ? Quelles mélodies as-tu écouté ? Sur quels sons as-tu eu besoin d’accroître ton attention ? Cela t’a-t-il demandé un effort ? As-tu essayé les yeux fermés ?

L’odorat

Alors là, je ne te cache pas que selon où tu te trouves, l’odorat peut-être difficile ! Véridique, on ne sent pas les même odeurs en ville qu’en campagne ! Super l’odeur du pot d’échappement… Tu vois le genre ? Cependant, c’est un de nos 5 fabuleux sens, alors on s’en sert ! D’ailleurs, l’odeur peut-être un puissant aimant ! On craque tous et toutes pour un parfum. Un parfum à soi ou à l’être aimé ! Grrrr (je m’égare ! ahah ) Et inversement, il y a des odeurs qui nous gènent et nous bloque litéralement ! Nous répulse ! Quand on fait une marche sensitive, le but naturellement en dehors d’aiguiser nos sens, c’est d’en faire une expérience agréable.

Qu’as-tu senti ? Les effluves d’un restaurant ? Les senteurs de saison ? Des fleurs ? Les embruns marins ? Un parfum ? Quelle odeur as-tu aimé sentir ou au contraire laquelle t’a géné ? En passant, quelle est ton odeur préférée ? Moi j’adore l’odeur de la menthe sauvage, cela sent l’été je trouve et cela me rend nostalgique et me met le sourire ! Comme quoi, même une perception olfactive peut contribuer à notre bonheur ! 🙂

Le toucher

Ce sens, tu vas dire que je divague encore, mais c’est le sens de la sensualité et de l’Amour ! Et oui ! Tu crois qu’Axelle Red l’a chanté sur une divagation ? Bien sûr que non ! C’est aussi le sens de l’affection et de l’attachement. Voire de l’appartenance au même graoupe (familial, amical). Nous sommes tous et toutes sensible au toucher, aux caresses, aux calins, aux étreintes surtout suivant nos émotions (autant la joie que la tristesse). Puis cela vaut avec son ou sa partenaire, mais aussi avec nos enfants, nos parents, notre meilleure amie, même nos animaux adorent qu’on les chouchoute (mon chat vient tous les matins réclamer avec des ronrons ses câlins !) D’ailleurs, il existe la câlinothérapie ! 😉 Et c’est un sens qu’on peut aiguiser avec la pratique en promenant !

Qu’as-tu perçu comme sensation ? As-tu eu chaud/froid ? Des démangeaisons ? Des chatouilles ? Des frissons ? Une douleur ? Une crampe (bah oui ça arrive aussi ! mais ce n’est pas une raison pour se jeter sur la tablette de chocolat! ^^)? De la fatigue ? Qu’as-tu touché ? Des fleurs ? Du sable ? Du bois ? As-tu profité de ce moment pour faire un câlin à ton conjoint ? À tes enfants ? Il s’agit ici de toutes les perceptions du corps agréables ou désagréables qui te permette de te dire que tu te sens vivant et physiquement présente en ce lieu.

Le goût

Le goût. Celui-ci n’a pas spécialement sa place dans une marche sensitive hors mis si tu prévois un pique-nique ou une collation, si tu t’arrêtes pour boire un café, manger une glace ou te désaltérer ! Dans les Alpes, ce que j’adore pendant nos randonnées par exemple, ce sont les myrtilles, fraises des bois et framboises ! Un délice, la petite cerise sur le gâteau ! Et le mieux du mieux ? La tarte le soir ! histoire de bien clotûrer la journée et la sortie ! Miam ! 😉

 

      Peu importe le lieu où tu as choisi de te rendre, le but est de vivre le moment présent en argumentant sur ce que tu as vécu. Eveille tes sens et développe chaque détail, chaque sensation que tu as affectionné durant cette activité ! Savourer chaque instant de notre vie contribue à notre bonheur ! Alors à Consommer sans modération !

      De l’avoir testé, c’est atypique, un peu original en toute franchise je me suis même sentie un peu ridicule la première fois… Quand on ne l’a jamais fait auparavant je trouve que ça parait loufoque !! Mais une fois l’expérience terminée, c’est une telle satisfaction, un tel état de bien-être, j’avais le sourire qui était presque resté figé, à moitié amusée, à moitié surprise, j’étais bien ! Du coup souvent je le fais, je prends même que quelques dizaines de secondes pendant ma balade, et je prends le temps d’observer et de ressentir ce que je vis. Bon j’adore le faire encore plus depuis que je le fais avec ma fille ainée ! Essaye, tu me diras ce que tu en penses !! Et si tu es maman et que tu le fais avec ton petit bout, n’hésite pas à me raconter ton expérience aussi ! 🙂

      Bonne sortie et belle exploration du monde et de toi-même 😉

            Joy

3 Commentaires sur “La marche sensitive

  1. Pingback: Les 6 secrets du self-control | Les defis des filles zen

  2. Carine says:

    Merci pour ces conseils, en revanche je ne peux pas télécharger le livret qui demande un mot de passe.
    Et il s’agit d’une balade avec une seul « l », ceci dit vous pouvez chanter une ballade (avec 2 « l ») tout en vous baladant 😉

    • Joy says:

      Bonjour Carine,
      merci pour ton commentaire et ta correction ! 🙂
      Je t’ai envoyé un mail avec le lien pour le livret de la marche sensitive, il fonctionne ! 🙂
      Belle soirée à toi !
      Joy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *